Comment la presse et les parlementaires australiens ont fait capoter le programme Attack

©Yuri Ramsey/Australian Defence Force

Un an après l’affaire AUKUS, une note confidentielle ayant fuité, conteste longuement les affirmations selon lesquelles le contrat avec Naval Group avait explosé de plusieurs milliards de dollars et ne serait pas livré à temps.